La boisson de récupération

Boisson de récupération : loin d’être un accessoire, cet apport en micronutriments facilite la reprise et la régularité de l’entraînement.

La boisson de récupération se boit l’heure qui suit un effort physique au moment où le corps se régénère et répare tous les microtraumatismes musculaires qu’il a subis.

C’est pendant cette heure qu’il est plus adapté de consommer une boisson de récupération. Car si on y trouve tous les bons micronutriments, elle aidera l’organisme à se relancer. Et permettra aussi de se réhydrater et de rétablir la digestion en douceur, sans causer de troubles.

Boisson de récupération : quels ingrédients ?

Pour qu’une bonne récupération puisse se faire, certains nutriments sont indispensables :

  • Des minéraux comme le calcium, le potassium et le magnésium, ces minéraux que l’on dit « désacidifiants », en mesure d’inhiber les acides que vous avez formés pendant l’effort. Ce sont ces acides qui produisent les crampes et les courbatures le lendemain.
  • Des oligoéléments tels que le sélénium, le manganèse et le zinc, le chrome et le fer, véritables boucliers contre les radicaux libres générés par l’activité sportive. Ils participent à ce titre à réduire l’inflammation des tissus.
  • Des acides aminés ramifiés (BCAA), très assimilables et qui seront utilisés par l’organisme pour la reconstruction des fibres musculaires. S’ils sont associés à des glucides à index glycémique élevé, leur assimilation sera plus grande et donc leur utilisation optimisée.
  • Et des vitamines A et E pour réduire la fatigue.

Si tous ces éléments sont rassemblés, vous avez choisi une bonne boisson de récupération.

Boisson et digestion

Mais attention, après un effort intense, la digestion est très difficile, car le sang se concentre dans les muscles… En pénurie, le système digestif peut moins bien fonctionner. Donc regardez bien le pH de votre boisson de récupération musculaire et assurez-vous qu’elle soit neutre, cela vous évitera les mauvaises surprises.

Comme il est dit plus haut, c’est dans l’heure qui suit l’effort que le corps se régénère. C’est donc dans cette période que l’organisme sera le plus réceptif à l’apport de tous ces micronutriments.

La boisson de récupération est indispensable après :

  • Un effort long et de forte intensité.
  • Une séance de musculation, de fitness ou de préparation physique.
  • Une compétition, car le magnésium sera utile après le stress occasionné par celle-ci.

Le repas qui suit la course est aussi important, car il va compléter l’action de la boisson de récupération. Les fruits et légumes de saison apporteront les vitamines nécessaires ; pommes de terre, riz semi-complet, quinoa… seront des féculents digestes et rechargeront l’organisme en énergie.

Et en accompagnement on peut prendre du poisson, pour apporter de bonnes graisses.

Avec tous ces éléments, la récupération sera un jeu d’enfant !

Produits liés

Articles liés

Laisser un commentaire