En osmose avec votre boisson d’effort ?

Boisson effort isotonique : pour une meilleure hydratation

L’exercice quel qu’il soit accélère la perte de liquides riches en nutriments. Par ce biais, l’organisme peut se trouver dépourvu de ressources énergétiques. La consommation de nutriments a l’avantage de maintenir une réserve énergétique suffisante pour éviter l’hypoglycémie réactionnelle, véritable crash des ressources en glucides.

C’est pourquoi l’offre en boisson effort est si diverse. Mais quelle boisson effort hyper-, hypo- ou isotonique choisir ? Un phénomène physique est à l’origine de ces classements : l’osmolarité soit la capacité d’une solution à exercer ou non la bonne pression sur le liquide sanguin. Mystérieux ? Lisez notre article !

Osmolarité, késako ?

Mettez de l’eau en milieu fermé, séparé d’une solution par une membrane semi-perméable. Par phénomène d’osmose, l’eau circule du milieu le moins concentré en solutés (milieu hypotonique) vers le milieu le plus concentré en solutés (milieu hypertonique), jusqu’à l’équilibre des concentrations de part et d’autre de la membrane filtrante.
L’osmolarité est la mesure de la pression exercée pour passer d’un milieu à l’autre. Elle s’exprime en moles par litre. Cette osmolarité est généralement comparée à celle exercée par le sang sur le filtre intestinal pour le passage de l’eau à travers sa muqueuse.

Traduction pour les boissons effort

  • Boisson effort isotonique quand sa pression osmotique est très proche ou égale à celle des liquides de l’organisme (plasma, par exemple). La sudation durant l’effort physique augmente la concentration sanguine et facilite ainsi l’absorption d’une boisson isotonique.
  • Boisson effort hypertonique quand sa pression osmotique est supérieure à celle des liquides de l’organisme. Elle occasionne automatiquement un mouvement d’eau en sens inverse et donc une déshydratation avec de possibles diarrhées.
  • Boisson effort hypotonique quand sa pression osmotique est inférieure à celle des liquides de l’organisme (280-300 mOsmol/L). Elle permet une bonne hydratation en facilitant le passage de l’eau de l’intestin vers le réseau sanguin.

Vous l’aurez donc compris, afin de bien vous hydrater durant votre activité, choisissez une boisson effort isotonique ou hypotonique et évitez le surdosage !

Stéphane Delage – Diététicien et triathlète

Osmolarité des boissons ERGYSPORT :

  • ERGYSPORT Effort saveur orange : 218 mOsmol/L
  • ERGYSPORT Effort saveur menthe : 226 mOsmol/L
  • ERGYSPORT Effort saveur pêche : 227 mOsmol/L
  • ERGYSPORT REGEN saveur citron : 260 mOsmol/L
  • ERGYSPORT REGEN saveur exotique : 269 mOsmol/L

 

Produits liés

Articles liés

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.