Sports collectifs

Faire équipe avec son corps !

L’esprit d’équipe, voilà une valeur d’importance. Il détermine dans bien des situations quotidiennes les résultats que l’on peut obtenir lors d’un travail en commun. C’est aussi la contribution de chacun qui entre en jeu, la capacité de chaque coéquipier à être fin prêt au bon moment, à pouvoir donner le meilleur le jour J.
Bien que l’entraînement se déroule en équipe, l’implication de chacun est déterminante, et c’est là que l’investissement personnel doit aller de l’essentiel jusqu’aux moindres détails.

Éviter les carences

Faire en sorte que la machine réponde au mieux, c’est incontournable, mais dépend de chacun de nous. Nourrir son organisme au mieux, faire en sorte qu’il ne soit pas carencé, c’est mettre toutes les chances de son côté en plus de la préparation physique.
Après les séances les plus dures ou les séances de préparation spécifiques, surtout de musculation, il est particulièrement judicieux d’apporter les acides aminés et les glucides les plus adaptés pour nourrir le tissu musculaire et favoriser l’adaptation à l’effort et optimiser la récupération.

Le coup de pouce d’ERGYSPORT

Garder un bon statut en minéraux et oligoéléments.

Phase de préparation

  • ERGYSPORT OLiGOMAX : 1 à 2 bouchons le matin à jeun, à garder 1 à 2 minutes sous la langue.

Limiter les carences en vitamines

Si entraînement intense ou séance de musculation

  • ERGYSPORT REGEN’ : 2 doses ou 1 stick dans 500 ml d’eau dans les 2 heures suivant la séance.

Pendant les matchs

Comme toujours, il faut arriver à rester performant tout au long du jeu, et particulièrement lors des prolongations. C’est une situation proche de celle des sports d’endurance, qu’il faut considérer avec précision en matière de nutrition. La première chose à faire, c’est de s’alimenter et s’hydrater suffisamment pour avoir de l’énergie à disposition. Il est important d’anticiper les choses pour rentabiliser les temps de repos qui sont plus ou moins courts.

Pendant les mi-temps

C’est le moment le plus approprié pour consommer une barre ERGYSPORT EFFORT pour refaire le stock de glucides avant la seconde période.

Pour des périodes de jeu courtes, quelques gorgées d’ERGYSPORT EFFORT à chaque intervalle est la solution la plus adaptée, à adopter dès la période d’échauffement, car on gagne sur la durée en anticipant la fatigue, la faim et la soif.

Pour des périodes de jeu plus longues, comme c’est le cas en football ou rugby, la solution est de préparer des boissons sur les bancs de touche, afin de pouvoir y accéder plus facilement. La régularité dans l’apport d’ERGYSPORT EFFORT est toujours la meilleure solution. Boire au moins 1/2 litre par heure de jeu est une base fiable.

Après les matchs

C’est après les efforts qu’il faut penser à nourrir les muscles le mieux possible. Cette période appelée fenêtre métabolique, quand elle est respectée, permet d’améliorer la récupération de manière particulièrement intéressante. L’idée est d’apporter les bons nutriments au bon moment.

En cas de fatigue intense, il faudra penser à recharger l’organisme en vitamines et électrolytes, avec ERGYSPORT STiM et ERGYSPORT OLiGOMAX.

Entraînements de match

La récupération doit être la meilleure possible, et pour cela, entre autres, il faut éviter les carences, génératrices de fatigue et parfois de contre-performances.

  • ERGYSPORT OLiGOMAX : 2 bouchons tous les matins à jeun.
  • ERGYSPORT STiM : 2 à 3 gélules au petit-déjeuner. Renouvelez à midi si vous devez jouer plusieurs matchs dans la même journée.
  • ERGYSPORT REGEN’ : 2 doses ou 1 stick dans 500 ml d’eau, 1 à 2 fois dans les 2 à 3 h suivant.
  • ERGYSPORT EFFORT : à boire régulièrement au cours du match.

Notre partenaire sports collectifs

Rodez Aveyron Football
Le club aveyronnais jouit de l'aura de Zinédine Zidane himself ! Académie, événements et projet fédéral... le RAF peut gagner sur les gazons nationaux et ne jamais oublier le terrain local. Les buts marqués par les "sang et or" ? Garder dans ses filets les meilleurs juniors, ne pas botter en touche pour les compétitions féminines, tirer un coup franc pour remettre les valeurs de civilité au centre de cette discipline.
Castres Olympique
Le club né en 1906 dans l'arrière salle de la brasserie de l'Europe à Castres joue en première division depuis 1989. 4 boucliers de Brennus et des milliers de matchs virtuoses imprègnent sa culture plus occitane qu'il n'y paraît. Pour preuve, l'indéniable soutien des supporters de la région et les réussites des minots formés en son sein. Le Castres Olympique est né sur le zinc et s'est épanoui sur le gazon !

Produits liés

Articles liés

Laisser un commentaire