Volley / Basket / Handball

Des efforts intenses

Volley, basket, handball : le point commun entre ces trois sports collectifs est de proposer des efforts particulièrement intenses et courts entre deux échanges de ballon, et beaucoup d’accélérations et de freinages pour assurer la stratégie du jeu.
L’organisation du couple entraînement-nutrition est donc fondamentale si l’on souhaite entretenir, améliorer et développer les meilleures capacités sur le long terme.

Tout est dans l’assiette

Le quotidien constitue une source d’équilibre dont il ne faut pas se priver. La composition de votre assiette est votre premier acte de santé.

Faites les bons choix :

  • Une alimentation à haute densité nutritionnelle, donc beaucoup de produits complets et le moins de produits raffinés possible (donc pas de sel blanc, de farine blanche, de sucre blanc, etc.)
  • Une alimentation riche en graisses polyinsaturées du type oméga 3 (huile de colza, de cameline ou du pépin de raisin au lieu du tournesol), peu de viande rouge et plus de poissons gras avec un peu de volaille pour changer.
  • Une consommation de fruits et légumes absolument quotidienne, et généreuse, car les végétaux vous apportent vitamines, antioxydants, minéraux et oligoéléments. Ils protègent aussi votre intestin, stimulent votre immunité… et améliorent votre capacité de récupération !
  • Limitez en revanche l’alimentation industrielle, trop riche en graisses saturées et trop pauvre en vitamines.
  • Réduisez l’utilisation du sucre, la consommation des pâtisseries, et d’alcool, qui perturbent vos métabolismes et favorisent la prise de poids.

Les périodes de préparation

Ces temps particulièrement épuisants demandent à l’organisme de s’adapter. Son besoin en micronutriments augmente.

Pour éviter les carences et favoriser les mécanismes naturels d’adaptation, prenez le temps de vous préparer 2 à 4 semaines avant votre objectif :

  • ERGYSPORT OLiGOMAX : 2 bouchons par jour, garder 1 à 2 minutes sous la langue puis avaler.
  • ERGYSPORT STiM : 2 à 4 gélules par jour au cours du petit-déjeuner (au cours duquel vous veillerez à avoir un apport en protéines).
  • ERGYSPORT RÉCUP : 2 à 3 gélules après l’entraînement et/ou le soir au coucher.
  • Si votre alimentation n’est pas riche en poissons et huiles végétales de qualité, il faudra compléter les apports en oméga 3 et oméga 6 :
  • SYNERBIOL : 2 capsules au cours du repas du midi et du soir.

Volley, basket, handball : séances de préparation

Il s’agit d’un travail important, pour développer des qualités musculaires précises, qui fera appel à des séries de mouvements difficiles. Ces séances déclenchent un stress inflammatoire non négligeable que l’organisme devra résoudre pour obtenir un résultat positif.

Pour cela, plusieurs précautions sont à prendre :

  • Évitez les abus d’anti-inflammatoires, ne les prenez pas sans prescription et sans avis médical, car ils sont inhibiteurs de l’inflammation, mais aussi de la cicatrisation !
  • Insistez au quotidien sur la consommation d’oméga 3. En cas de besoin, une cure de SYNERBIOL (4 capsules par jour) sera la solution de transition.

Volley, basket, handball: Apportez à votre organisme les nutriments dont il a besoin après l’effort, avec une boisson sport de récupération :

  • ERGYSPORT REGEN’ : 1 stick ou 2 dosettes dans 500 ml d’eau, à boire dès la fin de la séance, par petites gorgées régulières.
  • En cas de séances particulièrement dures, n’hésitez pas à compléter l’apport en acides aminés avec
    3 gélules de VECTIDYN, à prendre en même temps qu’ERGYSPORT REGEN’.
  • Lors des plus longues séances, afin de les exécuter de votre mieux, l’utilisation d’une boisson d’effort est la meilleure solution possible : ERGYSPORT REGEN’ avec 1 stick ou 2 dosettes dans 500 ml d’eau, à boire par petites gorgées régulières pour chaque heure d’effort.
  • Si le dernier repas a été pris longtemps avant le début de la séance, n’hésitez pas à prendre une barre ERGYSPORT EFFORT avant votre séance.

 

 

Pendant les matchs

Volley, basket, handball : la demande physique est très forte pendant le jeu, les efforts sont courts et très intenses. La répétition d’efforts impliquant beaucoup d’explosivité provoque une grande consommation d’énergie et de micronutriments. Durant les pauses, il faudra donc s’hydrater et s’alimenter correctement.

  • 20 à 30 minutes avant le match, une barre ERGYSPORT EFFORT permettra de préparer l’organisme à entrer dans l’effort.
  • Ensuite, il faudra prévoir un ravitaillement accessible à chaque arrêt de jeu, comprenant de la boisson d’effort, gardée au frais (16 °C idéalement), avec un dosage adapté (1 stick de la Boisson ERGYSPORT EFFORT pour 500 ml ou plus d’eau en fonction de la température pour une heure de jeu). Quelques gorgées à l’arrêt du jeu et quelques gorgées avant de repartir, jamais de trop grandes quantités, pour faciliter la digestion.
  • En cas de pause prolongée, une barre ERGYSPORT EFFORT complète parfaitement cet apport hydrique pour tenir confortablement jusqu’au bout du match.

 

 

Après le match

La phase de récupération est toujours déterminante. Une mauvaise alimentation du sportif dans les heures qui suivent un match peut fatiguer encore plus l’organisme et ralentir sa récupération.

Les nutriments intervenant dans la récupération seront plus importants que jamais après un match ou une séance difficiles. ERGYSPORT REGEN’ est le produit idéal pour cette période, pour vous réhydrater, et nourrir les tissus qui ont été mis à l’épreuve.

  • Dès le retour au vestiaire, ERGYSPORT REGEN’ : 1 stick ou 2 dosettes dans 500 ml d’eau, 1 à 2 fois dans les 2 à 3 h suivant le match.
  • ERGYSPORT RÉCUP : 2 à 3 gélules après le match et/ou le soir au coucher.
  • Évitez les grandes quantités de protéines. Les fruits et légumes seront là encore incontournables, sans oublier une source de féculents (idéalement la pomme de terre)
  • En cas de fatigue intense, il faudra penser à recharger l’organisme en vitamines et électrolytes, avec ERGYSPORT STiM et ERGYSPORT OLiGOMAX pendant la semaine suivante.

 

Enchaînement de matchs

Quand la saison devient intense, et que les rencontres se succèdent à un rythme soutenu, la récupération devra être l’objectif principal pour essayer de garder le plus possible son potentiel de combativité physique et mentale.

Il faudra donc s’aménager un temps de repos, un sommeil de qualité, mais aussi éviter le plus possible les carences, génératrices de fatigue et trop souvent de contre-performances.

  • ERGYSPORT OLiGOMAX : 2 bouchons tous les matins à jeun, voire 4 en cas de fatigue intense.
  • ERGYSPORT STiM : 2 à 3 gélules au petit-déjeuner. Renouvelez à midi si vous devez jouer plusieurs matchs dans la même journée.
  • ERGYSPORT REGEN’ : 1 stick ou 2 dosettes dans un bidon de 500 ml, une à deux fois dans les
    2 heures qui suivent la fin de chaque match.
  • Boisson ERGYSPORT EFFORT : 1 stick ou 2 dosettes dans 500 à 750 ml à boire régulièrement au cours du match.

 

Produits liés

Articles liés

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire