VTT / Cyclo-cross / Cyclisme sur route

On soignera l’alimentation du quotidien en suivant toujours les règles fondamentales de l’alimentation santé : 5 fruits et 5 légumes par jour idéalement, pas d’abus de glucides raffinés (pâtes et pains blancs, pâtisseries, sodas), consommation de produits complets, apport quotidien de graisses polyinsaturées (huiles végétales de colza ou cameline, poissons gras au moins 2 fois par semaine).
Ensuite, il importe d’adapter ces apports en fonction de chaque situation.

Préparation VTT / Cyclo-cross / Cyclisme sur route

Dès le début de la préparation, particulièrement si on a fait une coupure hivernale complète, l’augmentation de la charge d’entraînement devra se faire progressivement, et l’apport nutritionnel devra suivre.

Afin de limiter les carences et leurs conséquences néfastes sur la santé et la performance :

  • ERGYSPORT STiM : 2 à 4 gélules le matin pendant le petit-déjeuner. Attention à avoir un apport protéique tous les matins (laitage, blanc de volaille, jambon découenné, œuf au plat… au choix).
  • ERGYSPORT OLiGOMAX : 1 bouchon matin et soir, pur ou dilué dans un peu d’eau, garder   1 minute sous la langue puis avaler.
  • ERGYSPORT RÉCUP : 2 gélules après l’entraînement, éventuellement on peut en reprendre 2 le soir au coucher.

Sorties d’entraînement VTT / Cyclo-cross / Cyclisme sur route

Dès que l’on dépasse 1 h à 1 h 30, il est indispensable de s’hydrater et de compenser les pertes, afin de limiter la fatigue et de permettre une reprise plus confortable, particulièrement quand on prévoit de travailler le volume ou plus encore l’intensité.

Pendant la sortie

Pour un apport nutritionnel complet, digeste, et adapté, nous vous conseillons de préparer 1 stick ou 2 dosettes de boisson d’effort ERGYSPORT. Commencez à boire dès les premières minutes, puis avec régularité 1 à 2 gorgées toutes les 5 à 10 minutes. Vous pouvez aussi accompagner la boisson avec 1 à 2 barres ERGYSPORT EFFORT par heure d’entraînement.

Après les séances

Qu’il s’agisse de séances de volume ou de séances de préparation physique :

L’optimisation de la réponse à l’entraînement passe par l’apport des nutriments adaptés dans les quantités adaptées. La boisson de récupération ERGYSPORT REGEN’ a été spécialement formulée dans cette optique. Nous conseillons de boire 500 ml d’eau avec 1 stick ou 2 dosettes de poudre, dans l’heure qui suit la fin de votre sortie.

Pour une “classique” ou un “contre la montre”

Que l’on soit en concurrence seul contre le chronomètre ou dans le peloton, l’apport énergétique est à prendre en compte avec la même régularité, plus encore quand on ne peut pas compter sur l’aide des autres concurrents. Peu importe le niveau, la gestion d’une course solitaire doit être plus précise, plus organisée.

Pendant la course

ERGYSPORT EFFORT : 1 stick ou 2 dosettes pour 500 ml d’eau, minimum à boire par heure d’effort avec la plus grande régularité possible. C’est ce qui permettra de soutenir une allure rapide sans flancher. 1 à 2 gorgées toutes les 5 à 10 minutes, c’est le secret de la digestion et de l’endurance « métabolique ».

Pour une étape de montagne

On doit faire face à une variation de rythme plus importante que sur des parcours de plaine.

Montée = hydratation régulière et constante

Pour garantir un apport complet et digeste en nutriments, nous conseillons de préparer 1 stick ou 2 dosettes de boisson ERGYSPORT EFFORT dans 500 ml d’eau, à boire en l’espace de 30 minutes à 1 heure de manière régulière (idéalement 1 à 2 gorgées toutes les 5 à 10 minutes). Cette régularité est essentielle au soutien d’un effort à ces intensités.

Descente = alimentation solide

Il ne faudra pas pour autant cesser de s’alimenter, surtout si une nouvelle montée doit suivre. La descente est le moment idéal pour prendre une barre ERGYSPORT EFFORT. Bien mastiquée, elle sera plus facile à digérer dans cette période où l’intensité de l’effort est plus basse.
Et on conseille vivement de continuer à boire régulièrement ERGYSPORT EFFORT.

La récupération

Après une sortie, qu’il s’agisse d’entraînement ou de compétition, la récupération sera déterminée en grande partie par la qualité de la collation, et par le moment auquel elle pourra être apportée.

Idéalement, il faudrait amener la juste quantité de protéines et de glucides, sans oublier les vitamines, minéraux, et autres micronutriments qui participeront aux fonctions biologiques normales.

ERGYSPORT REGEN’ a été formulé pour vous apporter les nutriments indispensables, avec le dosage adapté. Dès la fin de l’effort, il faudra donc préparer 1 stick ou 2 dosettes pour 500 ml d’eau, à boire par petite quantité. En cas d’effort particulièrement long ou difficile ou de fatigue importante, cette prise peut être renouvelée toutes les heures jusqu’à 4 heures après la sortie.

Pour limiter les carences en minéraux et vous aider à lutter contre la fatigue, vous pourrez prendre 3 gélules d’ERGYSPORT RÉCUP le soir au coucher.

Enchaîner les étapes

De nombreuses compétitions de tous niveaux peuvent proposer ce type d’effort plus exigeant encore du point de vue de la gestion de course. Afin de donner le meilleur du début à la fin, la nutrition sera déterminante.

Protocole pour chaque journée de course

  • Le matin à jeun : ERGYSPORT OLiGOMAX,    2 bouchons, garder 2 minutes sous la langue puis avaler.
  • Au cours du dernier repas avant le départ : ERGYSPORT STiM, 3 à 4 gélules. Veillez à ne pas oublier d’avoir un apport de protéines dans ce repas, et d’une manière générale, ne vous chargez pas exagérément de glucides, au risque de provoquer des troubles du transit.
  • Pour limiter les troubles digestifs, veillez à garder au moins deux à trois heures de jeûne avant le départ.
  • Pour faciliter l’attente du départ : n’hésitez pas à commencer à boire ERGYSPORT EFFORT dans la dernière demi-heure précédant le « top ».
  • Pendant la course : apportez de l’énergie régulièrement (sous forme de boisson ou de barre) comme indiqué précédemment.
  • Après la course : pour optimiser votre récupération en apportant le bon dosage de micronutriments, dès la descente du vélo, commencez à boire ERGYSPORT REGEN’, à raison de 1 à 2 gourdes dans les 2 heures suivant la fin de l’épreuve. Idéalement, il est bon d’y associer un autre apport de glucides (banane, fruits secs, gâteau) pour refaire les stocks de glycogène musculaire.
  • Le soir au coucher : 3 gélules d’ERGYSPORT RÉCUP complèteront le travail par l’apport de minéraux et vitamines B pour lutter contre la fatigue.

Nos partenaires cyclisme

Marine Cabirou

Marine Cabirou

6e aux championnats du Monde VTT et Trial 2017
Membre de l'équipe de France de VTT DH, Marine Cabirou aime conjuguer sport, nature et adrénaline. Son titre de championne du monde junior en poche, c'est avec l'audace d'une sportive confirmée qu'elle aborde désormais les dénivelés.
Rudy Cabirou

Rudy Cabirou

16e de la Coupe du Monde DH # 1 à Lourdes 2017
Le pilote Rudy Cabirou roule pour le team slovène Unior Tools de réputation mondiale. Son objectif ? Gagner des places dans le top 20 des manches de Coupe du monde. Utiliser la downhill (DH), pour monter au firmament des champions de VTT, bien joué !
Marine Strappazzon

Marine Strappazzon

19e du Championnat de France sur route 20
Marine Strappazon poursuit avec l’équipe de France espoir de VTT et de vélo de route une ascension continue "dré dans l'pentu"! Expression du patois savoyard qui traduit le courage et l'audace de celle qui n'a pas froid aux yeux.

Produits liés

Articles liés

Laisser un commentaire