Mon panier

Micronutrition sportive : l'atout santé

Comment la micronutrition peut aider à maintenir un statut de forme optimal par l’apport de micronutriments ciblés pour l’organisme des sportifs et en fonction de la densité de l’effort physique.

 

POURQUOI PARLE-T-ON DE MICRONUTRITION ?

Il y a deux façons de voir le monde : par ce qui est visible (la macronutrition) et ce qui est invisible et nourrit nos cellules (la micronutrition).
L’alimentation apporte des macronutriments et des micronutriments.

  • Les macronutriments : protéines, lipides et glucides fournissent l’énergie nécessaire au fonctionnement du métabolisme. Ils sont issus des aliments.
  • Les micronutriments : vitamines, minéraux et oligoéléments, acides gras contenus dans les aliments ou résultant de la transformation des macronutriments. Ils sont nécessaires pour que nos cellules transforment correctement les macronutriments en énergie.

Une alimentation équilibrée fournit des quantités suffisantes de macro et micronutriments pour un métabolisme moyen. Il arrive cependant qu'un régime alimentaire déséquilibré, des moments précis de la vie (puberté, grossesse, péri-ménopause, etc.), des efforts physiques répétés ou intenses et certaines saisons augmentent les besoins nutritionnels. 

 

LA MICRONUTRITION DANS LA DIÉTÉTIQUE DU SPORTIF ?

La micronutrition tient une place majeure dans la diététique du sportif qui, plus que la population générale, puise abondamment dans ses réserves de vitamines, d’oligoélements et d’acides aminés.

L'alimentation ne suffit pas toujours à combler tous les besoins ou alors avec une précision relative. C'est pourquoi un micronutritionniste du sport peut conseiller des compléments alimentaires. Une complémentation personnalisée et adaptée aux différentes catégories de sports répond aux besoins réels du métabolisme de chaque sportif et s'adapte à son programme d'entraînement.

 

Couple de joggeurs dans la nature

 

QUELS SONT LES BESOINS NUTRITIONNELS D'UN SPORTIF ?

Si les sportifs veillent scrupuleusement, parfois au gramme près, à leur alimentation, ils négligent souvent l'impact de l'activité physique sur la consommation de micronutriments.

 

Vitamines antioxydantes

Une activité physique, en particulier si elle est intense, est à l'origine d'un stress oxydatif dû à l'utilisation par le métabolisme des vitamines antioxydantes notamment. Des déficits en vitamine E, vitamine C, rétinol et caroténoïdes peuvent apparaître. Un phénomène particulièrement sensible chez les sportifs d'endurance extrême ou les sportifs de haut niveau.1

 

Minéraux et oligoéléments

20 mg de calcium, 5 mg de magnésium, 200 mg de potassium et 800 mg de sodium : c'est la perte moyenne en minéraux et oligoéléments par litre de sueur produite lors de l'effort. Or, ces minéraux sont essentiels dans les phases d'effort sur la contraction musculaire et lors des phases de récupération pour favoriser le métabolisme énergétique, soutenir le travail cardiaque et le système immunitaire. 

 

Acides aminés

Les protides produisent des acides aminés garants de l'intégrité musculaire. Un apport adapté constitue donc une sécurité pour la récupération et le maintien des performances sportives. 

Le corps puise son énergie dans les glucides et les lipides, mais quand ceux-ci viennent à manquer, il transforme les acides aminés en carburant d'appoint, se privant ainsi de nutriments pour les fibres tissulaires.

La glutamine est sans doute l'acide aminé du sportif. Il représente une source énergétique pour la muqueuse intestinale mise à rude épreuve lors de l'effort par le phénomène d'ischémie-perfusion. 

 

QUELLE EST LA MEILLEURE ALIMENTATION POUR UN SPORTIF ?

Il est nécessaire d’adapter sa nutrition sportive au type de sport pratiqué (endurance, puissance, explosivité, etc.) comme à l'intensité de l'exercice (natation, fitness). Les choix alimentaires à court et long terme influencent l'état de santé et le bon fonctionnement du système digestif. C'est pourquoi une diététique adaptée est nécessaire. 

 

COMMENT ADAPTER SON RÉGIME À LA MICRONUTRITION ?

La micronutrition est un régime personnalisé. Elle demande donc un effort supplémentaire d'attention, de la disponibilité pour la préparation d'une alimentation à base de produits frais et une adaptation en fonction de l'intensité de l'exercice. La prise en charge de son régime alimentaire, toutefois, est un facteur de progression important et surtout le meilleur moyen d'éviter une baisse des performances par manque d'énergie. Vous pouvez suivre ces conseils nutritionnels et composer vos menus avec :

  • De bonnes graisses pour les articulations (poisson, oléagineux, huile de colza, lin, etc.).
  • De la viande 1 fois par jour au maximum afin de ne pas acidifier l’organisme (limiter la consommation de viande rouge à 2 fois par semaine).
  • Des légumineuses pour faire le stock de glycogène et apporter des glucides de qualité.
  • Des légumes en quantité illimitée pour les fibres et les vitamines.
  • Des fruits riches en antioxydants : fruits rouges et oranges en particulier.

 

1 Machefer, Science & Sports, Volume 21, Issue 2, Avril 2006, Pages 107-109 Apports et statut en vitamines antioxydantes chez des athlètes d'endurance.


Inscrivez-vous à notre Newsletter

Bénéficiez de 15% de réduction.

Contactez-nous

Copyright ERGYSPORT® 2023, tous droits réservés


Les compléments alimentaires ne se substituent pas à une alimentation variée, équilibrée, à un mode de vie sain et à un traitement médical. Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière. www.mangerbouger.fr

Copyright ERGYSPORT® 2023, tous droits réservés