Mon panier

Cutting ou weight cut : quelles solutions nutritionnelles ?

Les sportifs qui souhaitent améliorer leurs performances enchaînent les plans alimentaires en vue d'améliorer leur force et leur résistance. Dans les sports de combats, en particulier, ces régimes peuvent être drastiques et mettre le compétiteur.trice en danger.

 

POURQUOI FAIRE DU CUTTING DANS LES SPORTS DE COMBAT ?

Les sports de combat regroupent plusieurs disciplines (boxe, judo, karaté, lutte, taekwondo, MMA…). Celles-ci sont organisées en catégories de poids. Les sportifs doivent se présenter à la pesée certains d'avoir un poids inférieur au poids maximal autorisé de leur catégorie, voire de la catégorie inférieure... Il s'agit alors de perdre du poids avant la pesée pour en regagner suffisamment en très peu de temps avant le combat, qui a lieu parfois 24h plus tard. Les sports tels que la MMA ou la boxe en sont particulièrement friands !

 

COMMENT FAIRE UN CUTTING ?

Il s'agit bien souvent d'un régime de sèche : une diète hypocalorique et hyperprotéinée qui permet d'éliminer un maximum de graisse. Les apports caloriques sont variables en fonction du poids à perdre et de la durée du régime. L'adaptation alimentaire s'accompagne souvent d'une réduction drastique des apports hydriques pour une perte de poids rapide. Des bains chauds, des saunas, une privation d'eau le jour de la pesée parachèvent la déshydratation.

Dès la fin de la pesée, le sportif reprend une hydratation et une alimentation normales, proches parfois du gavage, afin de regagner quelques kilos et bénéficier le jour J d’un surcroît de puissance et de force. 

 

LES RISQUES DU CUTTING : À QUOI S'ATTENDRE ?

Malheureusement, de telles pratiques occasionnent fréquemment des déficits nutritionnels et de la fatigue. Elles augmentent le risque de blessure. Mal guidées, elles peuvent endommager certains organes comme le rein ou le foie ou le cœur. En outre, la récurrence de weight cut peut entrainer des modifications du comportement alimentaire, un déséquilibre du microbiote intestinal et un dérèglement du métabolisme. Au fil du temps, il pourra devenir de plus en plus difficile d'obtenir la perte de poids recherchée.Cette pratique est donc dommageable à la santé du sportif.

 

POUR UNE DIÈTE RESPECTUEUSE

Adapter l’alimentation avec l’aide d’un micronutritionniste du sport afin de rester proche toute l’année de son poids de forme (à 2 ou 3 kilogrammes près) serait sans doute plus confortable pour les athlètes. Cette stratégie permettrait ainsi de limiter les restrictions alimentaires à l’approche des combats sans pour autant s’astreindre durant le reste de l’année à des privations insupportables tout en préservant sa santé.

En outre, si la perte des derniers kilogrammes s’avère difficile pour certains, le suivi durant les semaines qui précédent la compétition d’un régime paléo ou d’un régime cétogène ciblé, cyclique ou intermittent pourrait aider les combattants à mincir sans risque pour leur santé. 

 

LE RÉGIME KÉTO

Le régime cétogène ou kéto est réputé engendrer une perte de poids rapide et accélérer le métabolisme. Une réalité physiologique est à son origine : lorsque le corps ne dispose pas d'assez de glucides pour la fourniture d'énergie, il transforme les graisses disponibles en corps cétoniques utilisés par les organes et les muscles comme source d'énergie. Mal maîtrisé, il constitue un danger pour la santé.

C'est pourquoi, le régime Kéto propose une alimentation très riche en lipides (70 à 80% de l’AEJ*), modérée en protéines (15 à 25% de l’AEJ) et pauvre en glucides (5 à 10% maximum de l’AEJ). Son but est de forcer l’organisme à oxyder les graisses stockées et celles fournies par l’alimentation pour fabriquer des corps cétoniques. 

 

Ciblé, cyclique ou intermittent ?

  • Le régime cétogène ciblé est un régime cétogène qui autorise la prise de glucides (boisson d’effort) durant les entraînements intenses.
  • Le régime cétogène cyclique est un régime cétogène avec consommation d’aliments glucidiques 2 jours/semaine (2 jours de réintroduction d’aliments glucidiques suivis de 5 jours de régime cétogène strict). Associé à des apports glucidiques tous les 4 jours, il évite le crash métabolique et un surcroît de fatigue.
  • Le régime cétogène intermittent est un régime cétogène effectué principalement les 4 à 8 semaines qui précédent la compétition avec une réintroduction des glucides 2 jours avant celle-ci.

 

Éviter les stress hydriques

Assécher le corps fait souvent partie de la weight cut. Courir en combinaison de ski, multiplier les saunas, arrêter de boire 24h avant la pesée... tous les moyens sont bons mais imposent à l'organisme une privation dommageable pour le fonctionnement rénal. En adoptant une diététique équilibrée toute l'année, on évite les stress hydriques. L'apport d'eau pourra être ajusté.

 

NOS CONSEILS NUTRITIONNELS

À condition de supporter et de bien maîtriser ces régimes alors que le sportif est en période de préparation de compétition, ils seront plus favorables à la santé des compétiteurs. L’apport de vitamines, minéraux, oligoéléments et de sels désacidifiants en soutien pallie d’éventuels manques nutritionnels et le risque d’acidification.

  • Une boisson d’effort pour une bonne hydratation et un apport de glucides durant la pratique (entraînements et compétitions) :

ERGYSPORT EFFORT : 1 à 2 dosette(s) dans 500 ml d’eau – 2 gorgées toutes les 10 à 15’ d’effort – 400 à 500 ml/heure d’effort

  • Un apport de sels désacidifiants pour bien récupérer après les séances et les compétitions :

ERGYSPORT RÉCUP : 2 à 3 gélules au coucher (ERGYSPORT RÉCUP fortement conseillé en cas de régime cétogène)

  • Durant les périodes de fortes charges d’entraînement, en cas de fatigue, pour soutenir le système immunitaire, en période de reprise, pendant un régime paléo ou cétogène :

ERGYSPORT OLiGO : 1 à 2 bouchon(s)/jour dilué(s) dans 1 litre d’eau

ERGYSPORT STiM : 1 à 2 gélule(s)/jour au petit déjeuner

 

Stéphane DELAGE – Diététicien et triathlète

 AEJ* : apport énergétique journalier

Ces actus pourraient vous intéresser

Lisez les actus qui pourraient vous intéresser.


Inscrivez-vous à notre Newsletter

Bénéficiez de 15% de réduction.

Contactez-nous

Copyright ERGYSPORT® 2024, tous droits réservés


Les compléments alimentaires ne se substituent pas à une alimentation variée, équilibrée, à un mode de vie sain et à un traitement médical. Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière. www.mangerbouger.fr

Copyright ERGYSPORT® 2024, tous droits réservés